La région se transforme en laboratoire pour les nouvelles idées et formes d’innovation plus participatives. Sur le modèle scandinave, les citoyens, les pouvoirs publics, les entreprises et le monde académique participent ensemble à un nouveau mouvement durable d’innovation socialement responsable : la co-création.

Nouveaux partenaires

Fin 2014, Innoviris, l’agence en charge du financement de la recherche et de l’innovation de la Région bruxelloise, a lancé un appel à projets. Celui-ci portait sur des projets de co-création visant à encourager cette nouvelle forme d’innovation participative. Dans la co-création, les usagers et/ou la société civile sont impliqués dès la conception du projet jusqu’à la validation des résultats. L’ensemble des acteurs travaillent de concert durant tout le processus de recherche et d’innovation. Celui-ci s’aligne sur les valeurs, besoins, attentes et ressources de la société. Le soutien à ces nouvelles formes d’innovation permet également d’approcher de nouveaux partenaires et de toucher de nouvelles structures comme des asbl, traditionnellement moins impliquées dans des projets d’innovation classique.

Alimentation durable

La thématique de cette première édition concernait les systèmes d'alimentation durable. A la suite de l’appel à projets, sept projets regroupant une trentaine de partenaires sont désormais financés pour une période de trois ans, pour un montant total de près de 5 millions d’euros.

Cette année, Innoviris poursuit sur sa lancée en proposant un nouvel appel axé sur la résilience urbaine. L’action « Co-create » soutiendra donc les innovations qui permettront de mieux s’adapter aux perturbations auxquelles une ville comme Bruxelles est, ou pourrait être, confrontée. 51 projets ont été déposés.