Serge Pampfer
Directeur de l'incubateur WBC

Son directeur, Serge Pampfer, nous en dit plus.

Quelle est la situation dans le secteur des biotechnologies en Wallonie ?

Serge Pampfer : « De plus en plus de sociétés biotechnologiques, soutenues par le secteur privé ou public, s’apprêtent à se lancer sur le marché public, ce qui est un signe de maturité économique et industriel évident. Actuellement, une seule société wallonne dans le secteur est cotée en Bourse. Plusieurs sociétés ont cette ambition dans les prochains mois ou dans les prochaines années. »

Quels sont les besoins des entreprises du secteur ?

S. P. : « Si la partie recherche et développement reste universitaire, les besoins des jeunes entreprises se font ressentir dans la finalisation et la commercialisation de leurs produits. Elles ont des besoins d’encadrement au sens large, mais surtout de production, d’industrialisation, de prospection. »

Pour y répondre, quels outils propose WBC ?

S. P. : « Nous proposons différents outils d’accompagnement et de financement pour aider les sociétés de biotechnologie à atteindre leurs objectifs. Nous commençons par des évaluations pour constituer un dossier de conviction auprès d’investisseurs potentiels. Nous offrons une aide au management par des professionnels. Nous disposons de ressources financières propres pour accélérer le processus d’implantation et d’industrialisation. Nous apportons notre double expertise du secteur des biotechnologies et de la création d’entreprises. Nous disposons d’un panel d’experts avec lesquels, pour certains, nous avons déjà beaucoup travaillé. Nous sommes connectés au grand maillage de l’industrie des biotechnologies en Wallonie et à l’échelle internationale. Si nous travaillons à l’exportation pour une société incubée, c’est toujours sur la base d’un mandat que la société nous confère pour un objectif précis. »

Aujourd’hui, quel est le bilan ?

S. P. : « Entre 2007 et 2014, nous avons contribué à la création de 14 sociétés biotechnologiques. Nous avons également aidé une quinzaine de sociétés déjà existantes. En 2014, nous comptons 23 sociétés en accompagnement dont 12 ont le statut d’incubées. Elles disposent de la totalité des leviers et des outils dont WBC peut donner accès pour aider la société bénéficiaire. Enfin, 3 sociétés sont sorties de l’incubateur. »