Les entreprises donnent le ton dans la thérapie cellulaire, l’immunothérapie, les vaccins, l’e-health, ou encore la thérapie génique.

Explications de Frédérick Druck, Secrétaire général de bio.be / essenscia.
 

Un écosystème unique
 

Le secteur biopharmaceutique dispose d’un écosystème d’innovation unique composé d’universités de renom et d’entreprises innovantes. De plus, nous disposons d’hôpitaux universitaires d’envergure qui rapprochent la recherche du patient et accélèrent l’obtention de résultats. Nous disposons ainsi de l’ensemble de la chaîne de valeur allant de la R&D jusqu’à la commercialisation, en passant par les essais pré-cliniques/cliniques et la production. Résultat : de nombreux emplois spécialisés sont créés.

 

Le capital-risque est disponible
 

La biopharma a le vent en poupe sur les marchés financiers. Les biotechs belges ont atteint 3,8 milliards de capitalisation financière fin 2017 et, en 6 mois, 70 opérations de levées de fonds ont eu lieu, pour un total de 850 millions d'euros. Sept entreprises biotech belges sont cotées au Nasdaq ! Cette reconnaissance globale permet d’attirer du capital‑risque et renforce l’image de pointe de la Belgique dans le domaine.

 

Scaling-up, croissance et emploi
 

Le secteur est en pleine évolution. De nombreuses start-ups doivent effectuer un scaling-up pour atteindre une dimension industrielle, voire internationale. Des soutiens sont ainsi offerts au niveau fédéral et régional pour encourager l’innovation et permettre d’accéder à de nouveaux financements : déduction fiscale pour les salaires des chercheurs, déductibilité des revenus de brevets, aides à l’internationalisation pour les PME, accès facilité au financement… De plus, pour répondre aux besoins de talents, le secteur a mis sur pied le Cefochim, une centre de formation biopharma de pointe qui prodigue plus de 150 000 heures de formation par an aux métiers de la biopharma et de la chimie.

Tous les ingrédients sont donc présents pour renforcer la place de la Belgique sur l’échiquier mondial des biotechs. Dans un contexte international extrêmement concurrentiel, il est crucial de saisir cette opportunité !